Observez comment le paysage luxembourgeois a évolué entre l'été dernier et cette année 2022.

Le mois de juillet a été le plus ensoleillé qu'a connu le Luxembourg. Mais il a aussi été le 3e plus sec qu'a connu le pays, rapporte MétéoLux. Ainsi qu'un des plus chauds: la température moyenne était de 1,9°C au-dessus de la normale climatique 1991-2020.

Combinés, la chaleur et le manque de précipitations ont eu pour effet d'assécher les paysages.

En comparant deux vues du ciel du Luxembourg, l'une datée du 21 juillet 2021, l'autre du 27 juillet 2022, on peut constater le "jaunissement" du paysage, visiblement plus sec cette année. Ce manque d'eau a d'ailleurs un effet nocif sur les forêts.

Bien qu'elles sont sous tension, les ressources en eau sont encore suffisantes au Luxembourg. La phase de vigilance sur l'eau potable a été  levée cette semaine. Mais gare à ne pas relâcher ses efforts: les niveaux de certains cours d'eau pourraient encore descendre à des niveaux exceptionnellement bas.

Pour anticiper cette situation, le ministère de l'Environnement et l'Administration de l'eau avait lancé un "appel général à l’économie d’eau potable" quelques semaines auparavant. Avec pour objectif une "préservation maximale des ressources disponibles".