La réduction du prix de vente de 7,5 centimes pour l'essence et le diesel pourrait être prolongée d'un mois au Luxembourg. L'information a été confirmée à RTL par une source fiable.

Le coup de pouce du gouvernement aux automobilistes, qui font face à une flambée des prix de l'énergie, devrait être prolongé selon nos informations. Le sujet est sur la table des discussions gouvernementales.

L'aide de 7,5 centimes pour l'achat d'un litre d'essence et de diesel réalisée à travers une baisse temporaire des droits d'accises est en place depuis le 13 avril et restera en vigueur jusqu'au 31 juillet 2022.

Selon les informations de RTL, le gouvernement a l'intention de prolonger d'un mois supplémentaires cette aide sur les carburants, soit jusqu'à fin août. Une décision motivée par le fait que la mesure équivalente s'applique en Allemagne jusqu'au 31 août et que le gouvernement veut s'adapter au pays voisin.

Depuis le 2 juin, la ristourne fiscale décidée en Allemagne a vu le prix de l'essence diminuer d'environ 30 centimes par litre, et celui du diesel de 14 centimes. Très vite, il s'était avéré qu'il valait mieux faire son plein en Allemagne... voire à Thionville.

Ce mois de ristourne supplémentaire devrait coûter à l'État luxembourgeois environ 50 millions d'euros. Sa prolongation doit être proposée ce vendredi au Conseil de gouvernement.

Des réductions d'impôts ponctuelles, comme l'a récemment annoncé la ministre des Finances Yuriko Backes, seront incluses dans le projet de budget de l'État, qui sera déposé en octobre. Parallèlement, une mesure réclamée par les Verts devrait aussi être mise en place, à savoir l'"amortissement accéléré" des biens immobiliers nouvellement construits, qui seraient ensuite mis en location.

À lire également:

"Une question de survie": Il faut prolonger l'aide de 7,5 centimes sur les carburants, réclame l'ULC

Flambée des prix: Le Luxembourg doublé par ses voisins sur l'aide aux carburants

Groupement pétrolier: "Le gouvernement a encore les moyens d'aider les stations-service"