Les tests du système d'alerte de la population continuent au Luxembourg. De nouveaux SMS vont être envoyés à certaines personnes présentes sur le territoire ce lundi.

Ce lundi 4 juillet, un nouveau SMS "test" va arriver sur vos téléphones portables, mais dans certaines parties du pays seulement.

Ce SMS d'alerte sera cette fois reçu par les personnes présentes sur le territoire des communes suivantes: Vallée de l’Ernz, Nommern, Waldbillig, Larochette, Heffingen, Fischbach, Junglinster, Betzdorf, Reisdorf, Beaufort, Berdorf, Consdorf, Echternach, Rosport-Mompach et Bech.

Le ministère précise que "seules les personnes dont les téléphones portables sont connectés à une station de base de téléphonie mobile" de ces zones recevront le SMS. Comme les fois précédentes, il s'agira d'un message diffusé en plusieurs langues et indiquant de ne pas réagir à cet exercice: "LU-ALERT / ALERTE TEST / NO ACTION REQUIRED / AUCUNE ACTION REQUISE / KEINE HANDLUNG ERFORDERLICH / INFOS: GD.LU/LU-ALERT".

Le gouvernement explique encore "qu'un certain délai" peut s'écouler entre l'envoie et la réception de ses SMS de test. Ce qui explique "que tous les citoyens ne reçoivent pas le message test au même moment". Le gouvernement reconnaît toutefois ne pas pouvoir couvrir toute la population. Il veut donc passer par "une approche multicanale qui permettra à terme d'atteindre le plus grand nombre de personnes possible".

D'après le ministère de l'Intérieur, qui effectue aussi un test mensuel des sirènes, le secteur de la capitale va rejoindre la liste des zones testées. "À noter qu’à partir du 4 juillet 2022, le réseau de sirènes sera aussi testé mensuellement sur le territoire de la Ville de Luxembourg." La stratégie de test "s’inscrit dans le long terme" et qui aura "lieu de manière régulière" conclut le gouvernement.