L'enquête 2022 de Mercer sur le coût de la vie, qui examine les villes les plus coûteuses du monde pour les expatriés, place Hong Kong en tête du classement mondial.

La ville de New York est utilisée comme ville de référence pour toutes les comparaisons et les mouvements de devises sont mesurés par rapport au dollar américain. Le classement 2022 classe 227 villes sur les cinq continents et mesure le coût comparatif de plus de 200 articles dans chaque lieu, notamment le logement, le transport, la nourriture, l'habillement, les articles ménagers et les loisirs. Les données recueillies fournissent tous les éléments clés dont les employeurs ont besoin pour concevoir des régimes de rémunération efficaces et transparents pour les expatriés. Les chiffres des comparaisons du coût de la vie et du coût des logements locatifs de Mercer sont issus d'une enquête menée en mars 2022.

L'essor du travail à distance et du travail flexible a amené de nombreux salariés à reconsidérer leurs priorités, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée et le choix du lieu de résidence. L'inflation et les fluctuations des taux de change influencent directement le pouvoir d'achat des salariés mobiles à l'heure actuelle.

Ces conditions ont des conséquences pour les employeurs, qui doivent repenser leur approche de la gestion d'une main-d'œuvre répartie dans le monde entier pour avoir une chance dans la bataille mondiale pour les talents.

En Europe, le Top 3 des villes les plus chères est constitué de 3 villes suisses que sont Zurich, Genève et Bâle ; le Top 3 des villes les moins chères regroupe Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, Skopje, capitale de la République de Macédoine, et Minsk, capitale de la Biélorussie. La première ville de l'UE est Copenhague au Danemark en 11e position.

Le Luxembourg se situe bien après Bruxelles (39e) ou Paris (35e) à la 52e position.