Le crédit d'impôt énergie (CIE) va faire son apparition sur les fiches de paie et augmenter vos revenus. Il ne s'agit pas d'une nouvelle tranche indiciaire mais bien d'un mécanisme de compensation lié à la crise énergétique actuelle. Voici tout ce qu'il faut en retenir.

QU'EST CE QUE LE CRÉDIT D'IMPÔT ÉNERGIE? 

Le crédit d'impôt énergie (CIE) est une mesure de protection du pouvoir d'achat. Elle a été développée lors de la tripartite qui a réuni le gouvernement, le patronat et les syndicats au mois de mars dernier.

Cette aide temporaire doit venir compenser (et même "surcompenser") le report de l'index normalement prévu ce 1er juillet.

JUSQU'À QUAND?

Instauré en remplacement de l'index repoussé au 1er avril 2023, le crédit d'impôt énergie est accordé dès le mois lors duquel l'indexation des salaires, traitements et pensions aurait dû être déclenchée. Il prendra fin le 31 mars 2023, à la veille du déclenchement effectif prochain index donc.

QUI AURA DROIT AU CIE? 

Le crédit d'impôt énergie salarié est attribué aux résidents et frontaliers exerçant une activité salariée au Luxembourg. Le gouvernement a également prévu des équivalents du CIE pour les indépendants et les retraités à condition qu'ils soient affiliés à la sécurité sociale luxembourgeoise.

Les bénéficiaires du Revis et du Revenu pour personnes gravement handicapées (RPGH) y auront également droit, grâce à un "équivalent crédit impôt" de 84€ par mois. Celui-ci est "exempt d'impôts".

COMBIEN ALLEZ-VOUS RECEVOIR?

Le montant du crédit d'impôt est dégressif et dépend de votre salaire:

  • jusqu'à 3.667 euros bruts par mois: 84 euros par mois
  • de 3.667 à 5.667 euros, il faut effectuer un calcul: 84 - (votre salaire brut mensuel - 3.667) x (8/2.000)
  • de 5.667 euros à 8.334 euros: 76 - (salaire brut mensuel - 5.667) x (76/2.667)

Pour les retraités, utilisez les mêmes calculs en remplaçant le salaire brut mensuel par la pension/rentre brute mensuelle.

Les indépendants doivent eux effectuer un calcul en fonction de leur bénéfice net. Ce calcul est à consulter en page 1 et 2 du texte de loi.

ET L'INDEX DANS TOUT ÇA?

La raison d'être du crédit d'impôt énergie est de compenser le report de l'index. Au niveau actuel d'inflation, celui-ci aurait dû être déclenché ce 1er juillet. Il le sera finalement le 1er avril 2023, comme le stipule la loi concoctée après la tripartite.