Par rapport à ses voisins, le Luxembourg pratique des prix plus élevés dans de nombreux domaines. Voici les résultats d'une étude d'Eurostat sur les prix de 2021.

Hormis l'alcool, le tabac et les transports, la majorité des biens et services sont plus cher au Luxembourg que dans le reste de l'Europe.

Malgré un pouvoir d'achat supérieur, les prix y sont supérieurs de 32% à la moyenne de l'UE. Ce qui place le Grand-Duché au 3e rang des pays les plus chers de l'Union, derrière l'Irlande et le Danemark (ainsi que la Suisse, qui n'est pas membre de l'UE).

Globalement, les biens de première nécessité sont plus coûteux au Luxembourg. C'est notamment vrai pour la nourriture et les boissons non-alcoolisées (+26,4% au-dessus de la moyenne), les services de communications comme la poste ou la téléphonie et l'accès à internet (+42,3%) et l'habillement (+7,2%).

Surtout, les frais de logement des Luxembourgeois, constitués du loyer, de l'approvisionnement en énergie et de l'entretien, sont 66,8% plus élevés que chez leurs voisins.

D'autres biens et services courants sont aussi onéreux: les restaurants et hôtels (+25,3%), les loisirs et la culture (+18,2%). Les Luxembourgeois achètent aussi les meubles les plus chers de toute l'Europe: leur prix est 29,6% au-dessus de la moyenne.

En revanche, ils bénéficient de services de transports moins chers. Que ce soit pour un véhicule personnel (-4,5%, hors entretien) ou pour les transports en commun, gratuits depuis 2020. Grâce à une taxation plus faible, ils peuvent également acheter de l'alcool et du tabac à moindre coût (-5,1%).

Voici un comparateur développé par Eurostat. Il permet de visualiser où se situe un pays par rapport aux prix moyens en Europe.