Pour protéger le pouvoir d'achat des travailleurs au Luxembourg, la Chambre des salariés propose de réindexer le barème de l'impôt et de l'adapter aux prochaines hausses de salaire.

Le saviez-vous? Si l'index permet une hausse automatique de 2,5% des salaires, traitements et pensions, l'impôt n'est lui pas adapté au coût de la vie.

Dans une note "Econews" parue ce jeudi 9 juin, la Chambre des salariés explique que chaque indexation augmente les revenus qui, en contrepartie, progressent dans le barème progressif de l'impôt.

Ce barème correspond aux tranches d'imposition prévues par la loi. Si le revenu est bas, l'imposition est faible. À l'inverse, un revenu élevé est forcément placé plus haut dans le barème. C'est ainsi, par exemple, qu'un couple percevant 20.400€ de revenus par an ne paie pas d'impôt. Mais en paiera 289€ si son revenu atteint 26.150€.

À lire également - C'est quoi l'index?

Selon la CSL, à chaque indexation des salaires sans indexation du barème, les revenus de l'État augmentent "au détriment" des résidents et frontaliers imposables. Surtout que le crédit d'impôt salarié (CIS) est dégressif pour les salaires bruts compris entre 40.000 et 80.000€ par an: votre salaire augmente, vous bénéficiez un peu moins du CIS. Pour un travailleur, le crédit d'impôt salarié grignote donc l'effet de l'index. Ce qui réduit son effet protecteur sur le pouvoir d'achat.

Pour une personne touchant 50.000€ brut par an, la CSL estime que la hausse de revenus de 2,5% due à l'index ne se traduit en fait que par une hausse, net après impôt, de 1,75%. Pour y remédier, la Chambre des salariés propose de réindexer le barème de l'impôt et de le modifier en fonction de l'inflation pour limiter le surplus d'impôt dû à l'index.

"L’adaptation du barème à l’inflation permettrait de maintenir la clé de répartition entre les revenus des ménages et ceux de l’État" assure la Chambre des salariés. Donc de ne pas avantager l'un au détriment des autres. Reste à voir si la question sera abordée lors de la tripartite annoncée pour le déclenchement du prochain index.

À lire également - Les salaires du Luxembourg vont augmenter en juillet