Selon un classement établi par la Commission européenne, le Luxembourg ne se distingue pas favorablement au niveau de l'UE en matière d'efficacité de son système judiciaire.

En matière administrative, le Luxembourg se classe au 10e rang des États membres de l'Union européenne dans lesquels la résolution d'une affaire prend le plus de temps. En ce qui concerne la durée des affaires civiles et commerciales, bien que le Luxembourg soit le sixième pays le plus rapide de l'UE, la durée a plus que doublé au cours des dix dernières années. La justice luxembourgeoise est également peu performante par rapport aux autres pays de l'UE en termes de mesures spécifiques pour soutenir les personnes handicapées ou les enfants. Le Grand-Duché offre le moins de solutions numériques dans les affaires civiles, commerciales et administratives.

Le Luxembourg est également l'un des six États membres de l'UE dans lesquels il n'y a pas de règles telles qu'un délai de carence pour les juges, si ces derniers assument des occupations temporaires au niveau gouvernemental ou politique.

Le Luxembourg obtient en revanche une bonne note en ce qui concerne la perception de l'indépendance et de l'efficacité de la justice. Sur ce point, il se classe quatrième.