Ce plan doit contribuer à mieux informer les jeunes sur leurs droits et à les encourager à exprimer leurs opinions.

Le "Plan d'action des droits de l'enfant" prévoit 64 actions concrètes dans huit domaines distincts.

"Enfin", peut-on lire à ce propos dans le communiqué de l'"Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher", le défenseur des droits des enfants et des adolescents, qui salue le plan. Il s'agirait d'un instrument important pour renforcer les droits des enfants dans différents secteurs de la société.

L'OKAJU espère en outre qu'il y aura un budget suffisant et des ressources pour que la mise en oeuvre de ce plan ait l'impact nécessaire.