La police signale deux agressions dimanche soir dans la capitale, une à hauteur du parc municipal et le deuxième près de la gare centrale.

Peu après 17 heures, un piéton a été abordé par quatre individus qui semblaient s'intéresser à son chien, ce qui n'était en fait qu'une diversion afin de pouvoir s'approcher de lui avant de lui arracher son collier en or qu'il portait autour du cou. La victime, qui a résisté face à l'agression, a réussi à garder son collier en main, les voleurs sont donc repartis sans butin.

Vers 18h30, alors qu'une famille se promenait dans le parc "Kinnekswiss", elle a été agressée par derrière par trois individus. Le père de famille a été frappé à la poitrine avant que les agresseurs ne prennent à nouveau la fuite. Peu de temps après les faits, la victime a remarqué que son collier en or avait disparu, une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte.