Un conducteur qui ne tient plus debout, un autre qui percute une maison... La police signale plusieurs interpellations d'automobilistes sous l'emprise de l'alcool, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le dernier compte-rendu de la police donne le tournis: une fois encore, plusieurs accidents ou comportements dangereux sur la route sont liés à une consommation excessive d'alcool. 

LE CONDUCTEUR TITUBE À HOSINGEN

À Hosingen (Haaptstrooss) un véhicule a été repéré hier soir alors qu'il conduisait en suivant des courbes très sinueuses... Puis les agents de police ont vu le conducteur arrêter sa voiture et en sortir en titubant.

Un test d'alcoolémie a été effectué et a montré que la valeur maximale autorisée était dépassée de près de deux fois. Le permis de conduire a été confisqué.

MARCHE ARRIÈRE DANS UN TUNNEL DE l'A7

Peu après 1h du matin, un véhicule accidenté a été signalé dans le tunnel A7 en direction de Lorentzweiler. Personne n'a été blessé, mais le véhicule n'était plus en état de rouler. Résultat, le tunnel a été fermé provisoirement afin que les services techniques puissent retirer le véhicule accidenté en toute sécurité.

Mais certains conducteurs, coincés dans le tunnel, n'ont pas voulu patienter, et ont tenté d'en sortir en marche arrière (ce qui est à la fois dangereux et interdit, et ne peut être réalisé que sous la direction de la police, rappelle cette dernière).

Puis la police a constaté sur les lieux que la personne responsable de l'accident était sous l'emprise de l'alcool. Un test à cet égard a révélé un résultat positif et a entraîné la révocation de son permis de conduire. Puis le véhicule a pu être enfin remorqué et le tunnel rouvert à la circulation.

UN JEUNE CONDUCTEUR PERCUTE UNE MAISON

À Remich, vers 2 h 40, un conducteur a été signalé pour avoir endommagé l'escalier d'une maison de la rue Wenkel et la façade d'une autre maison. Les agents ont pu constater sur place les dégâts et diverses pièces du véhicule, après quoi le véhicule en fuite a pu être identifié.

Le responsable de l'accident a été retrouvé rue de la Cité. Un test d'alcoolémie a montré que la valeur maximale autorisée était dépassée. En conséquence, le conducteur, qui avait son permis depuis peu, s'est vu interdire provisoirement de conduire.

FORTEMENT ALCOOLISÉ, IL PERCUTE UN ARBRE

Peu avant 4 heures du matin, la police a été prévenue d'une voiture entrée en collision avec un arbre sur la N23 en direction d'Ospern. Un homme qui travaille pour les pompiers et qui passait par là s'est arrêté pour prodiguer les premiers soins. Le conducteur a ensuite été transporté à l'hôpital en ambulance.

Une influence de l'alcool a été déterminée et un test a montré que la valeur maximale autorisée était dépassée presque deux fois.

UN DANGEREUX DÉLIT DE FUITE À SCHIFFLINGEN

En raison d'une vitesse élevée et d'un comportement suspect, un conducteur s'est fait remarquer à Schifflange, rue du Moulin, vers 4 heures du matin.

Les agents se sont lancés à la poursuite, mais ont constaté immédiatement après que le conducteur avait eu un accident devant un rond-point et qu'un panneau de signalisation avait été arraché.

Au lieu de s'arrêter, le chauffard a continué à conduire, ignorant les feux de circulation. Pour des raisons de sécurité, la police a cessé cette course- poursuite et s'est plutôt rendue à l'adresse du propriétaire du véhicule.

La voiture a été repérée dans une impasse. Le conducteur s'est d'abord caché puis a décidé de fuir à pied. La poursuite a été reprise et l'homme a pu être immobilisé immédiatement après.

Un alcootest s'est avéré positif et a entraîné la révocation de son permis de conduire. Un test de dépistage rapide a également donné un résultat positif. En conséquence, l'homme a été transporté à l'hôpital afin de réaliser des tests complémentaires.

IL ROULAIT SANS ASSURANCE NI CONTRÔLE TECHNIQUE

Un autre conducteur roulant à grande vitesse a été repéré dans la Côte d'Eich de la capitale peu avant 7h ce matin. Il a été pris en chasse par la police et arrêté.

Les premières vérifications ont montré que les documents du véhicule n'étaient pas corrects. L'assurance n'a pas pu être présentée, le certificat de contrôle technique était expiré et les taxes n'avaient pas été payées depuis près de six mois.

Il a également été déterminé que le conducteur était sous l'influence de l'alcool. Un test a montré que la valeur maximale autorisée était dépassée.

Une petite quantité de marijuana a aussi été récupérée, mais le test rapide de dépistage de drogue s'est révélé négatif.

Le véhicule a été placé en garde à vue, le permis de conduire confisqué et la drogue confisquée.

ET ENCORE UN GRAND ALCOOLISÉ...

Un véhicule a été signalé aux premières heures de la matinée, qui se dirigeait en sinuant sur l'A7 en direction de Colmar-Berg. Le véhicule a été retrouvé à Ettelbrück et le conducteur contrôlé.

Un test respiratoire effectué a montré que la valeur maximale autorisée a été dépassée presque deux fois.

PETIT RAPPEL

RTL

© Domaine public

Malgré les campagnes répétées de la Sécurité Routière et d’une politique plus répressive, la problématique de l’alcool au volant persiste. La Sécurité Routière rappelle ainsi que tous les ans, la police procède entre 1.500 et 1.700 retraits immédiats de permis de conduire, sanction prévue lors d’un taux d’alcoolémie supérieur à 1.2‰.

Rappelons aussi les règles concernant l'alcool au volant, pour un taux:

  • supérieur ou égal à 0.5‰ et inférieur à 0.8‰ :
    contravention grave, avertissement taxé (Police) de 145€ et retrait de 2 points.
  • supérieur ou égal à 0.8‰ et inférieur à 1.2‰ :
    contravention grave, procès-verbal (tribunal), amende jusqu’à 500€ et retrait de 4 points.
  • supérieur ou égal à 1.2‰ :
    délit, procès-verbal (tribunal), amende de 500 à 10000€, retrait immédiat du permis et peine d’emprisonnement de 8 jours à 3 ans.