Après la réduction de l'autoroute A3 sur deux voies toute cette semaine, les travaux préparatoires pour le premier tronçon du chantier commenceront lundi. Les grues entreront en action un peu plus tard.

Le grand chantier d'élargissement de l'A3 pour passer à 2X3 voies sur les 12 km qui séparent la frontière française et la Croix de Gasperich est lancé depuis un mois. Après les gros travaux de déboisement des talus de part et d'autre de l'autoroute, le cauchemar pour les usagers venant du Luxembourg et allant vers la France a réellement démarré lundi.

La circulation sur les près de 4 km qui séparent la Croix de Gasperich et l'échangeur de Livange (premier tronçon des travaux) se déroule depuis sur deux voies réduites et la vitesse a été restreinte à 70 km/h.  

-> À lire également: Cinq ans au ralenti: Le cauchemar pour les usagers de l'A3 a commencé ce samedi 

Pour isoler la bande d'arrêt d'urgence, les ouvriers des Pont et Chaussées ont installé tous les soirs de cette semaine un nouveau mur de séparation à droite de la chaussée. Des chantiers nocturnes durant lesquels le trafic a été resserré sur une seule voie, créant d'énormes bouchons au niveau de la Croix de Gasperich.

RTL

© Maurice Fick / RTL

Bien qu'après l'heure de pointe, cette situation pénible pour les automobilistes n'aura plus lieu ce vendredi soir puisque "les travaux se sont terminés au cours de la journée", assure un porte-parole des Ponts et Chaussées.

La bande d'arrêt d'urgence a été supprimée dans le but de "créer de l'espace de travail". Après l'installation des premiers éléments du futur chantier (mur californien, marquage au sol, etc.) , l'Administration des Ponts et Chaussées va procéder durant les deux semaines à venir à la préparation du chantier en élargissant l'espace qui permettra "à compter de début avril de démarrer les travaux de terrassement".

RTL

© Maurice Fick / RTL

C'est à ce moment-là que les grues et engins de chantier entreront en action pour créer la troisième voie. Une "voie rapide" qui donnera la priorité au covoiturage et aux bus. Le projet prévoit même "à moyen terme" que les transports en commun circuleront prioritairement sur la bande d'arrêt d'urgence en cas d'embouteillage.

Les travaux de ce premier tronçon de mise à trois voies doivent se terminer en septembre 2024. Il est déjà prévu que les travaux dans le sens France - Luxembourg commencent à la mi-avril. Il est aussi déjà programmé que les travaux du passage à gibier Zoufftgen, qui sera créé près de la frontière après l'échangeur de Dudelange, débutent à la mi-mai.

Mais il est trop tôt pour dire précisément quand et dans quel timing seront réalisés les quatre tronçons suivants de ce vaste chantier.