Le chantier pharaonique qui doit mener à l'élargissement de l'autoroute A3 entre le Luxembourg et la France a débuté ce samedi soir. La circulation va être fortement impactée. Les frontaliers vont devoir s'armer de patience durant... cinq ans.

L'administration des Ponts et Chaussées a confirmé ce mardi que, dans le cadre des travaux d'élargissement de l'autoroute A3, le chantier allait commencer ce samedi après avoir été reporté à plusieurs reprises.

Dans un premier temps, les travaux se concentreront sur la portion d'autoroute allant de la croix de Gasperich à l'échangeur de Livange en direction de Metz.

Le chantier commencera samedi à 20h. À partir de là, la circulation se fera sur "deux voies réduites" indique l'administration des Ponts et Chaussées. En effet, la bande d'arrêt d'urgence sera "supprimée" pour "créer de l'espace de travail".

Pour assurer la sécurité des ouvriers mais également des automobilistes, la vitesse sera limitée à 70 km/h sur le tronçon concerné.

-> À lire également : C'est parti pour le grand chantier de l'A3

Bien que l'administration des ponts et chaussées veuille garantir la circulation sur deux voies, elle prévient que "des barrages ponctuels" seront nécessaires. 

RTL

© Domingos Oliveira RTL

"Ainsi, du samedi 12 mars 2022 à 20 heures jusqu’au lundi 14 mars 2022 vers 7 heures, ainsi que pendant les nuits (de 20 heures et 7 heures) du lundi 14 mars 2022 au vendredi 18 mars 2022, le trafic sera dévié sur 1 voie de circulation et la vitesse sera limitée à 70 km/h" précise-t-elle dans un communiqué.

La fin des travaux sur ce tronçon est prévue pour le mois de septembre 2024. Dans l'autre sens de circulation (direction Luxembourg), les travaux devraient commencer à la mi-avril entre l'échangeur de Livange et la croix de Gasperich.

Autant dire que le trafic ne risque pas de se désengorger dans les mois à venir.