Le Centre hospitalier Emile-Mayrisch vient d'annoncer la suspension, jusqu'à nouvel ordre, des visites aux patients.

Le pic des infections Covid au Luxembourg contraint le Chem à "prendre des mesures de précaution supplémentaires".

Depuis ce vendredi 28 janvier, les visites ne sont plus autorisées sur les trois sites de l'hôpital, à Esch-sur-Alzette, Niederkorn et Dudelange. La direction explique vouloir "protéger ses patients et ses collaborateurs".

Quelques exceptions subsistent: 

  • à la maternité, le papa ou la personne accompagnante "pourra être admis comme visiteur"
  • en pédiatrie, deux visiteurs sont admis lors des visites, de 15h à 19h
  • pour les patients en fin de vie, les visites sont autorisées à toute heure, sur accord médical uniquement. Les visiteurs devront porter un masque FFP2 et seront admis deux par deux. "Les enfants sont admis pour des visites de fin de vie."

Le CHEM demande la présentation du certificat Covid-Check et d'une pièce d'identité. Un autotest antigénique rapide devra être réalisé sur place.

Pour palier au manque de contact que les patients vont subir, la direction de l'hôpital demande aux proches concernés de privilégier les appels téléphoniques, visios ou les échanges sur les réseaux sociaux. "Le téléphone, le wifi et la télévision sont mis à disposition gratuitement à l'ensemble de nos patients durant cette période."

En outre, un service de bagagerie a été mis en place par le CHEM afin de déposer et/ou enlever des effets personnels. Il fonctionne tous les jours de 11h00 à 18h00 sur les trois sites. "Les effets personnels sont livrés au lit du patient le jour même" peut-on lire sur le site de l'établissement.