Le groupe Servior réagit avec véhémence aux propos du contesté Dr Benoît Ochs qui a affirmé mercredi que 26 personnes étaient mortes dans une de ses maisons de soins suite à l'injection de la 3e dose.

Interdit d'exercer durant un an en tant que médecin généraliste, le Dr Benoît Ochs est venu mercredi contester en appel sa suspension devant le conseil de discipline du Collège médical.

À son arrivée à la Cité judiciaire de Luxembourg-Ville, le médecin contesté a été acclamé par une foule d'une centaine de sympathisants sous l'œil de plusieurs policiers.

-> Procès en appel: Une centaine de sympathisants pour soutenir le Dr Ochs

Le Dr Ochs a alors affirmé, sans citer sa source, qu' "à la maison de retraite de Niedercorn, suite à l'injection du booster, il y a eu directement 26 morts". Ce jeudi, le groupe Servior, le plus grand gestionnaire d'hébergements pour seniors au Luxembourg qui gère la maison de retraite mise en cause, se défend avec véhémence.

"Il s'agit bien entendu de déclarations purement mensongères, relayées sur les réseaux sociaux", réplique Servior qui  "dément fermement dans leur intégralité", via communiqué. Servior dit ne pas pouvoir "tolérer de tels propos par respect pour son personnel, ses résidents et leurs familles". Le groupe gère 1.650 lits répartis dans 15 centres et emploie 2.200 salariés.

Le médecin de Gonderange avait écopé d'une suspension d'un an en juillet 2021 parce qu’il était accusé de plusieurs infractions aux mesures anti-Covid et de non-respect du protocole de la Direction de la Santé. Il avait traité des patients Covid bien qu’il ne le puisse pas et leur avait administré des médicaments non autorisés. Il n'aurait pas non plus toujours respecté l'obligation de port du masque et se serait exprimé contre les vaccinations.

En pleine polémique, son avocat, Me Christian Bock, avait expliqué que le médecin avait juste appelé à la prudence et que ce n'est "ni un complotiste, ni un anti-vaccin".

-> Fact-Checking: Attention aux affirmations trompeuses de ce médecin luxembourgeois sur les vaccins