Le trafic aérien de passagers s'est étoffé au Findel en 2021, mais est encore bien loin de son niveau d'avant la crise sanitaire. Par contre, le fret est en plein boom!

Dans le contexte général d'une pandémie qui s'installe et continue de faire des vagues, c'est un nuage d'espoir dans le ciel luxembourgeois au-dessus de l'aéroport national. Le flux de passagers a encore augmenté de manière significative en 2021 par rapport à l'année du confinement (+41%), mais reste bien en deçà de l'année "normale" 2019 (-54%).

L'aéroport de Luxembourg avait accueilli "environ 4,4 millions de passagers" en 2019. Mais après deux ans de pandémie, il clôture l'année 2021 "avec un volume de passagers de près de la moitié du niveau d'avant la crise, avec 2,01 millions de voyageurs", fait savoir ce vendredi Lux-Airport, la société qui exploite l'aéroport.

En clair, la crise sanitaire a fait reculer le trafic aérien de plusieurs années en arrière puisque le résultat enregistré en 2021 avait été atteint pour la dernière fois en 2013 par Lux-Airport.

RETOUR À LA NORMALE EN "2024 AU PLUS TÔT"

La société le sait déjà: il va falloir du temps pour remonter la pente: "Les années à venir seront également marquées par la pandémie". En particulier le premier trimestre de 2022, "marqué aujourd’hui par l'augmentation du nombre d'infections", prévient déjà Lux-Airport. Un retour aux chiffres d'avant crise est attendu "pour 2024 au plus tôt".

RTL

© Christophe Hochard

En 2021, La demande de vols au départ du Luxembourg a été fortement influencée "par les mesures sanitaires et dominée par les voyages privés". Ce qui a entraîné un pic élevé les jours de trafic individuel, par rapport à un très faible nombre de passagers les jours où la demande était faible et en dehors des périodes de vacances.

Les 110 destinations desservies au départ du Luxembourg l'an passée "étaient toutes moins touchées par la pandémie à l'époque". Luxair a proposé de nouvelles destinations comme Dubaï, Ostseestrandbad Rostock Laage, et Sälen en Suède. Luxair a déjà annoncé qu'elle poursuivrait l'extension de son réseau de lignes en 2022.

RECORD DE TONNAGE DE FRET

A l'inverse, l'aéroport a atteint un volume de "plus d'un million de tonnes de marchandises traitées pour la première fois de son histoire", souligne Lux-Airport.

Les défis des chaînes logistiques mondiales, combinés à la faible offre de capacité ventrale sur les vols de passagers long-courriers, "ont également augmenté la demande de vols complets de fret en 2021".

Demande qui a entraîné une "hausse de 19% des marchandises" au Findel par rapport aux niveaux de 2020, pour atteindre 1,125 million de tonnes en 2021.