Au lieu de contrôler manuellement le code QR d'une personne, c'est une machine qui pourra désormais s'en charger, afin d'éviter les longues files d'attente.

Le code QR est un peu devenu le passe-partout depuis l'apparition du Covid dans nos vie: au restaurant, au cinéma et dans d'autres bâtiments publics, il nous permet d'y rentrer en toute sécurité. Le pass sanitaire en France, CovidCheck au Luxembourg ou Corona Safe Ticket (CST) en Belgique atteste de la vaccination de son porteur, de sa guérison ou encore d'un résultat négatif à un test Covid.

Depuis ce samedi, la règle 3G (vacciné, guéri, testé) est également en vigueur sur le lieu de travail au Grand-Duché. Avec un nombre conséquent de personnes qui arrivent au même moment au même endroit, des files peuvent se former. En outre, une personne doit également être prévue pour le contrôle de tous les certificats, soit un membre de l'équipe, soit un nouveau collaborateur.

Face à ce problème, deux entreprises luxembourgeoises ont uni leurs forces afin de trouver une solution. La première est spécialisée dans la sécurité, la deuxième dans les applications pour smartphone. Ensemble, elles ont développé le "CovidChecker", un appareil qui analyse et contrôle automatiquement le certificat d'une personne. En à peine une seconde, l'accès est autorisé, ou refusé.

RTL

© Céline Spithoven/RTL

Des machines du même genre existent déjà à l'étranger, mais comme cet appareil est presque construit entièrement au Luxembourg, le client peut le configurer selon ses besoins individuels. Relié au système interne d'une société par exemple, le CovidChecker peut s'occuper de la gestion des portes d'entrée. L'appareil n'est pour le moment capable que de reconnaître un certificat valable, l'identité du porteur doit encore être vérifiée manuellement. Le dispositif devrait cependant pouvoir scanner la carte d'identité à l'avenir.

RTL

Le projet a été lancé en octobre 2021. Plus de 150 appareils ont déjà été vendus alors que les commandes ne cessent d'arriver, une idée de génie, "grâce" à la pandémie.

Retrouvez le reportage (en luxembourgeois) de RTL Télé Lëtzebuerg: