Depuis samedi 15 janvier, le CovidCheck est obligatoire sur le lieu de travail au Luxembourg. Qu'est-ce que cela change pour vous? Qui est concerné? Voici les questions que vous vous posez sur cette nouvelle mesure.

C'est la mesure sanitaire la plus importante de ce début d'année 2022: le CovidCheck obligatoire dans le monde du travail. Depuis samedi 15 janvier, il faut être vacciné, guéri ou testé pour se rendre à son lieu de travail. RTL 5minutes a compilé pour vous les cinq questions les plus fréquentes sur son application.

QUI EST CONCERNÉ PAR LE COVIDCHECK AU TRAVAIL?

D'après la loi, "tout salarié, agent public et travailleur indépendant" doit être en mesure de présenter un certificat CovidCheck valide pour accéder à son lieu de travail. La mesure restera en vigueur jusqu'au lundi 28 février inclus.

QUEL EST LE RÉGIME COVIDCHECK DEMANDÉ?

Contrairement aux lieux de loisirs, qui appliquent le système 2G+, le CovidCheck imposé sur le lieu de travail correspond au régime 3G. Il faut donc, au choix:

  • avoir un schéma vaccinal complet, datant de moins de 270 jours. La validité du certificat après la dose de rappel est elle "illimitée".
  • présenter un résultat de rétablissement du Covid (soit entre 11 et 180 jours maximum après un test positif)
  • être testé négatif au Covid. Soit avec un test antigénique certifié (valable 24h après prélèvement) soit avec un test PCR (valable 48h). Les autotests seuls ne sont pas suffisants.

Si vous avez un parcours vaccinal compliqué, le gouvernement résume ici les schémas valides pour le CovidCheck.

À lire également - À combien va s'élever la facture des tests pour le CovidCheck au travail?

JE MANGE À LA CANTINE DE MON TRAVAIL. QUEL COVIDCHECK ME FAUT-IL?

Dans une cantine d'entreprise, c'est cette fois le CovidCheck 2G+ qui est pris en compte. Il faut donc être vacciné ou guéri ET réaliser un test (autotest, antigénique ou PCR) pour y accéder.

Il est possible de ne pas réaliser de test avant de manger si vous remplissez l'un de ces critères:

  • vous avez un schéma vaccinal complet datant de moins de 180 jours
  • vous avez reçu une dose de rappel d'un vaccin Covid
  • vous pouvez présenter un résultat de rétablissement du Covid (soit entre 11 et 180 jours maximum après un test positif)

QUI CONTRÔLE MON COVIDCHECK AU TRAVAIL?

L'obligation de présenter un CovidCheck valide, qui correspond à l'identité de l'employé, est contrôlée "par l’employeur ou le chef d’administration". Ces derniers peuvent désigner une autre personne chargée de réaliser ce contrôle à leur place. Un scanner automatique peut évidemment être utilisé.

Pour faciliter ses contrôles, l'employeur peut décider de créer une liste des travailleurs vaccinés ou guéris. L'inscription y est volontaire. En cas d'ajout de son nom à la liste, le travailleur peut demander son retrait "à tout moment et sans qu’aucune justification ne soit nécessaire".

La liste sera détruite quand la loi expirera.

MON COVIDCHECK N'EST PAS VALIDE OU JE N'EN AI PAS. QUE SE PASSE-T-IL?

Concrètement, le salarié, l’agent public ou le travailleur indépendant qui refuse ou est dans l’impossibilité de présenter l’un des certificats mentionnés plus haut "n’a pas le droit d’accéder à son lieu de travail".

À défaut de se rendre sur place, le salarié peut, au choix:

  • télétravailler, si son emploi le permet
  • à défaut, poser des jours de congé (s'il le souhaite)
  • à défaut, perdre sa rémunération pour les jours "non prestés"

Notez que la "non-présentation d’un certificat valable" et donc d’absence sur le lieu de travail en résultant "ne constituent pas un motif de licenciement ou de sanctions disciplinaires".

En cas d'absence non rémunérée, le salarié conserve toutefois ses droits au chômage (les jours non travaillés ne sont pas décomptés).