"Pas de perte d'emploi! Pas d'existence en jeu! Aucune mesure disciplinaire! Pour nous c'est très clair". Pour Steve Heiliger, n°1 des syndicats de la Fonction publique luxembourgeoise, l'obligation vaccinale "ne doit en aucun cas être en contradiction avec les principes de la 3G au travail".

La CGFP, organisation faîtière des syndicats de la Fonction publique au Luxembourg, "ne s'est jamais prononcée contre la vaccination! Bien au contraire, nous avions même demandé une priorisation des différents groupes dans la Fonction publique -plus exposés du fait des contacts- au début de la pandémie", rappelle Steve Heiliger.

Le secrétaire général de la puissante Confédération Générale de la Fonction Publique (CGFP) ne veut pas se positionner, pour le moment, sur la question de l'obligation vaccinale, sujet qui sera discuté la semaine prochaine à la Chambre. C'est trop tôt.

Mais l'obligation vaccinale "ne doit en aucun cas être en contradiction avec les principes de la 3G au travail fixés jusqu'ici". Et il énumère: "Pas de perte d'emploi! Pas d'existence en jeu! Aucune mesure disciplinaire! Pour nous c'est très clair".

RTL

© RTL

La question "n'est pas à prendre à la légère", prévient la CGFP: "On doit se laisser du temps et regarder ça de très près. Des libertés seront vraisemblablement limitées et pour cette raison une large discussion est nécessaire".

Pour le moment beaucoup trop de questions restent ouvertes aux yeux de la CGFP (Quelles sanctions pour les non-vaccinés?  Des amendes prévues ? Et si elles ne sont pas payées ? Les frontaliers sont-ils concernés ? Qui contrôlera ?) qui aimerait bien entendre les avis d'autres acteurs comme Comité national d'éthique ou savoir qui sont les experts qui conseillent le gouvernement et quelle est leur indépendance.

Steve Heiliger, tout comme le patron de l'Union des entreprises luxembourgeoises (UEL) mercredi, insiste sur la mise en œuvre d'une vaccination obligatoire qui appelle "un concept clair". Il soulève un certain nombre de questions, notamment sur le risque que prennent les non-vaccinés de perdre son travail.

"À L'EMPLOYEUR (DONC L'ÉTAT) DE PAYER LES TESTS RAPIDES"

Le Covid-Check 3G (vacciné, guéri ou testé) deviendra obligatoire au Luxembourg dès ce samedi pour les salariés du privé comme de la Fonction publique. Une mesure Covid contraignante que la CGFP considère positivement vu que "le texte nous donne des garanties: Personne ne perdra son poste, les existences ne sont pas mises en danger, il n'y aura pas de mesures disciplinaires, ni de désaffiliation de a Sécurité sociale", pose Steve Heiliger, secrétaire général de la CGFP en expliquant que "pour nous, ce sont des éléments importants".

-> Covid-Check obligatoire au travail: Tests gratuits pour les salariés dès le 14 janvier
Tout comme l'OGBL et d'autres syndicats, elle critique le fait que les salariés non vaccinées doivent payer elles-mêmes leurs tests. À partir de ce samedi, les agents de la Fonction publique non vaccinés ou guéris du Covid, devront faire un test rapide antigénique certifié tous les jours ou un test-PCR qui restera valable durant 48 heures. "Nous sommes toujours d'avis que -vu que cette possibilité est donnée - c'est à l'employeur de mettre ces tests à disposition et de les payer", sans quoi "c'est l'agent qui paie pour se rendre au travail", fait remarquer Steve Heiliger.

ET CEUX QUI COMMENCENT TRÈS TÔT LUNDI MATIN ?

Steve Heiliger rappelle le compromis trouvé avec le gouvernement qui prévoit que les personnes primo-vaccinées bénéficient de tests gratuits dans les centres de tests jusqu'au 28 février et jusqu'à ce qu'elles soient complètement vaccinées. L'Armée gèrera cette vaste campagne, mais "nous aurions souhaité davantage de centres de dépistage, car il faut faire beaucoup de kilomètres pour s'y rendre", regrette Steve Heiliger.

La question qui préoccupe actuellement les agents non vaccinés, pour diverses raisons, et qui doivent se faire vacciner, c'est de savoir "comment vont-ils s'organiser pour être tôt au travail le matin? La question se posera surtout lundi, surtout pour ceux qui travaillent sur poste et qui démarreront déjà à 6h00: comment auront-ils accès à un test rapide tôt le matin ? Le dimanche il n'est pas possible d'en faire selon mes informations. Les pharmacies de garde ne sont pas là pour certifier des tests rapides le dimanche".

Le Covid-Check mis en place sur base volontaire dans les entreprises depuis le 18 octobre 2021, n'a pas été appliqué dans de nombreuses administrations, révèle le secrétaire général de la CGFP, qui cite l'Enseignement, l'Administration des contributions, l'Enregistrement et les Douanes en exemple.