La police était à nouveau bien préparée après les débordements de samedi près du Glacis. Des discours ont été prononcés par les "vaccino-prudents".

Le périmètre réservé aux manifestants n'avait pas changé par rapport aux manifestations qui se sont déroulées ce samedi, seul le sens de la marche a été inversé. Le cortège a démarré de la place de l'Europe pour rejoindre le Glacis ce dimanche après-midi.

La police, comme pour les événements de samedi, a une nouvelle fois déployé un dispositif afin de sécuriser la capitale, des deux côtés de la manifestation. "Nous espérons tout de même que la situation sera plus calme que samedi", a déclaré le porte-parole de la police Frank Stoltz dans une interview accordée à RTL ce dimanche matin.

Selon les premières informations, environ 500 personnes s'étaient rassemblées vers 14h40 devant la Philharmonie. Elles ont été escortées par une cinquantaine de policiers.

Manifestatioun um Sonndeg - Situatioun um 14.45 Auer
Mat all Tram komme weider Persoune virun der Philharmonie un.

Le très controversé docteur Ochs, visé par une sanction du Collège médical, a parlé au nom des personnes présentes en les qualifiant de "vaccino-prudents" représentant une "partie non négligeable du peuple luxembourgeois". Il a également précisé n'avoir aucune crainte face aux décisions du Collège médical.

RTL

© Diana Hoffmann / RTL