La ministre de la Santé était l'invitée de RTL ce week-end, elle est revenue sur une éventuelle obligation vaccinale au Luxembourg, un sujet qui "fâche" et qui divise, partout en Europe.

Elle est d'avis qu'il n'est pas encore temps d'en débattre au Luxembourg, et que le jour venu, il faudra le faire avec du recul et à tête reposée afin d'éviter encore plus de division dans le pays.

La ministre de la Santé ajoute que certains secteurs professionnels pourraient être concernés par cette disposition, si la situation sanitaire le requiert.

Paulette Lenert a également expliqué vouloir terminer sa mission car "nous nous trouvons encore les deux pieds dans la boue de la pandémie", s'est-elle exclamée au micro de RTL. Une tête de liste LSAP aux prochaines élections ? Trop tôt pour en parler selon la ministre qui explique que "les ministres ne sont pas des machines, et nous sommes tous très occupés et concentrés sur la situation actuelle". Elle n'a cependant pas exclu sa participation si le parti lui en faisait l'honneur, mais en temps voulu.

RTL

© Andy Brücker / RTL

Dan Kersch, le ministre démissionnaire des Sports, du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, est quant à lui revenu sur la nouvelle stratégie de l'ADR qui instrumentalise la campagne anti-Covid à des fins politiques: "ces pratiques doivent être dénoncées et condamnées", a-t-il affirmé.

Il a expliqué avoir démissionné de ses fonctions pour des raisons de santé, mais il n'exclut pas une nouvelle participation aux élections de 2023, cela dépendra de "sa constitution".

La politique fiscale de la fraction socialiste sera présentée au printemps 2022, Dan Kersch n'y voit aucun tabou: un impôt national sur les spéculations, un impôt sur la fortune, une hausse du taux d'imposition maximum, des droits de succession avec une certaine exonération... toutes ces propositions doivent être discutées de manière différenciée.

L'impôt "corona" semble encore être d'actualité chez les socialistes avec, pendant une certaine période, un taux d'imposition sélectif un peu plus élevé pour les "gagnants" de la crise. Dan Kersch a annoncé que "plusieurs solutions s'offraient au législateur et que des propositions fiscales seraient bientôt faites par le LSAP".