Comme annoncé la semaine dernière, les autorités luxembourgeoises ont renforcé leur dispositif de sécurité autour des manifestations prévues ce week-end dans la capitale.

À partir de 14 heures, les manifestants sont restés près du Glacis, d'où le cortège devait initialement rejoindre la place de l'Europe, de l'autre côté du pont Grande-Duchesse Charlotte (pont Rouge). Ils étaient environ 500, selon un décompte de la police.

Autopompe 11/12/2021
Plusieurs manifestants ont été repoussés à l'aide d'une autopompe de la police fédérale belge venue épauler les collègues luxembourgeois

Vers 15h30, des personnes ont finalement pris la direction du centre en direction du boulevard Royal, en dehors du périmètre prévu par les autorités, mais elles ont été rapidement repoussées par les forces de l'ordre préparées à tout débordement. L'autopompe a été activée à deux reprises après des tensions entre certains manifestants et les policiers qui ont tenté de prévenir le public à plusieurs reprises.

Un policier a également été visé par un feu d'artifice, l'agent n'a cependant pas été blessé.

Premières tensions manif 11/12/2021
La police intervient avant l'arrivée de l'autopompe entre le Glacis et le centre-ville lors de premiers débordements le 11/12/2021

Après la dispersion d'une partie des participants à la manifestation aux alentours de 16h30, la situation semblait se calmer du côté du Glacis alors que vers 17 heures, des manifestants se trouvaient au centre-ville où la police décrit "une situation tendue" et confirmait la fermeture du marché de Noël de la place d'Armes.

Une cinquantaine de personnes semblaient ne pas vouloir quitter le centre et faire entendre leur voix, le boulevard Roosevelt a été fermé à la circulation vers 17h40.

Vers 18 heures, ce même groupe a finalement été dispersé à hauteur de la place de la Constitution, le marché de Noël de la place d'Armes a été rouvert au public.

Les marchés de Noël de la place d’Armes et à la place de la Constitution étaient temporairement fermés et le rond-point Schuman ainsi que l’avenue de la Porte-Neuve, tout comme certaines rues du Centre-Ville étaient temporairement inaccessibles. Au total, 19 personnes ont été interceptées par les forces de l’ordre jusqu’à 19h30. Aucun agent de Police n’a été blessé. Une personne a été placée en détention provisoire et présentée au juge d'instruction.

La Police était présente pendant toute la soirée en cas de besoin et un dispositif renforcé était également en place pour les manifestations prévues dimanche, 12 décembre 2021.

Pour toutes urgences, le 113 se tient à disposition de la population.

DEUXIÈME MANIFESTATION AU LUXEMBOURG

Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l'appel à se rassembler contre les mesures Covid ce samedi. Cette nouvelle manifestation, la deuxième, fait directement suite à celle qui avait conduit à l'envahissement des marchés de Noël et aux protestations devant le domicile de Xavier Bettel.

D'abord calme, le rassemblement a été l'occasion pour certains de sortir une sono' et de faire passer leur message: "Liberté!".

C'est peut-être ce qui caractérise le plus les personnes rassemblées: dénoncer les restrictions sanitaires imposées par le gouvernement. Contre les "lois liberticides", contre la vaccination des enfants, contre le CovidCheck... Ce dernier sera d'ailleurs bientôt nettement renforcé au Luxembourg. Le conseil d'État a d'ailleurs validé le texte de loi cette semaine...

Rejetant le terme "anti-vaccins", les manifestants préfèrent se définir comme des "pro-libertés". Ils dénoncent surtout la gestion de l'épidémie, qualifiée de "dictature sanitaire""Cher Bettel, soit tu te mets de notre côté, le côté du peuple, soit tu te mets contre nous" crachait le haut-parleur en début de rassemblement.

Manifestation Luxembourg 11/12/2021
Waasserwerfer aus der Belsch am Asaz

C'est tout le paradoxe de ces citoyens, prêts à accepter la loi du moment qu'elle est "avec eux". Plusieurs témoignaient aussi d'une perte de confiance dans leurs institutions, dans le "gouverne-ment", dans les médias.

Une présence renforcée des forces de l'ordre autour de la Chambre des députés et des domiciles de plusieurs personnalités politiques a également été signalée.

RTL

© Domingos Oliveira

La circulation est à nouveau partiellement rétablie dans la capitale, mais la traversée du centre-ville est encore déconseillée.