Pour la semaine du 29 novembre au 5 décembre, le nombre de personnes testées positives au COVID-19 a augmenté de 2.373 à 2.699 (+14%).

Parmi les 2.699 nouvelles infections, le taux d’incidence des nouvelles personnes testées positives non-vaccinées est de 662,67 pour 100.000 habitants et de 305,48 pour 100.000 habitants pour celles qui avaient un schéma vaccinal complet.

À noter que les personnes non vaccinées ont plus de 2 fois plus de risque d’être infectées que les personnes avec un schéma vaccinal complet.

Parmi les hospitalisations, 24 patients sur 50 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés (26 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 8 patients sur 16 en soins intensifs n’étaient pas vaccinés.

Pour la semaine du 29 novembre au 5 décembre, 11 nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer. L’âge moyen des personnes décédées est de 84 ans. Dans les hôpitaux, 50 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés ont eu lieu dans l’unité des soins normaux, contre 43 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a augmenté de 11 à 16. La moyenne d’âge des patients hospitalisés a augmenté de 58 à 64 ans.

Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a augmenté dans toutes les tranches d’âge sauf chez les 75 ans ou plus (-14%). La plus grande augmentation est enregistrée chez les 15-29 ans (+22%) suivi des 60-74 ans (+14%). Le taux d’incidence le plus élevé est enregistré chez les 0-14 ans avec 758 cas pour 100.000 habitants. Le taux d’incidence le plus bas est enregistré dans la tranche d’âge des 75 ans ou plus (147 cas pour 100.000 habitants).

CONTAMINATIONS

Pour les 2.699 nouveaux cas (enregistrés entre le 29 novembre et le 5 décembre 2021), le cercle familial (36,3%) reste la source la plus fréquente, suivi par l’éducation (19,0%) principalement l’éducation fondamentale (13,9%), le travail (7,4%) et les loisirs (5,0%). Le pourcentage des sources indéterminées augmente (27,3%). Situations particulières en milieu scolaire

Scénario 4 à l’école fondamentale de Mersch

Le 25 novembre 2021, un élève a été diagnostiqué positif dans une classe de cycle 3.2. Dans la même classe, quatre autres élèves ont été diagnostiqués positifs le 28 novembre et deux le 29 novembre. La classe a été mise en quarantaine jusqu’au 3 décembre.

Par ailleurs, un nombre élevé de cas positifs sont apparus au Centre scolaire «Raoul Follereau» Koetschette et à l’école fondamentale de Redange. L’évolution de la situation est suivie de près.

VACCINATION

Pour la semaine du 29 novembre au 5 décembre, 32.959 doses ont été administrées au total. 3.530 personnes ont reçu une 1re dose, 3.398 une 2e et 26.031 personnes ont reçu une dose complémentaire par rapport à un schéma complet, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 7 décembre à 940.551.

434.615 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 78,6% par rapport à la population vaccinable (donc la population 12+).

EAUX USÉES

Le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 29 novembre au 5 décembre a montré une prévalence toujours élevée du SARS-CoV-2 dans les eaux usées au niveau national. Les résultats de cette semaine montrent un flux du SARS-CoV-2 équivalent à celui de la semaine passée, avec une stabilisation du signal à un niveau élevé. Une tendance similaire est également observée au niveau régional pour la plupart des stations d'épuration analysées, sans disparités régionales.