Les premiers logements du futur quartier "NeiSchmelz" à Dudelange sortiront de terre d'ici 2028. Des habitations abordables, à coût modéré, mais la majorité seront loués, annonce le ministre du Logement.

36 hectares vont être réaménagés. Un grand projet, dont le coût pour l'État est estimé à ce jour à 500 millions d'euros, et dont les premiers résultats seront visibles dans les prochaines années. Le futur quartier "NeiSchmelz" reliera les quartiers actuels "Italien" et "Schmelz".

Dans un premier temps, le site doit être assaini, notamment le sol et le ruisseau "Diddelenger Baach". Dans un deuxième temps, il y aura la construction des logements, qui constitueront la majeure partie du quartier. 1.575 logements sont prévus.

"Nous en ferons majoritairement de la location, nous ferons aussi de la vente abordable et de la vente à coût modéré, les gens qui peuvent y trouver un toit, sont ceux qui ne bénéficient pas d'une subvention d'aide individuelle du ministère du Logement", selon le ministre du Logement, Henri Kox.

-> Terrains disponibles: Il y a de la place pour construire 142.000 logements au Luxembourg

Dans un troisième temps, des institutions culturelles s'y implanteront, telles que le "Centre national des collections publiques", où des œuvres d'art pourront être exposées et restaurées, explique la ministre de la Culture, Sam Tanson.

"Les gens qui se sont penchés là-dessus, savent déjà que nous repoussons vraiment nos limites partout, que beaucoup de choses sont réparties dans tant d'endroits différents et qu'il est extrêmement important que notre patrimoine soit stocké dans des endroits vraiment adaptés aux besoins, mais aussi au niveau de la température et de l'humidité. Et nous devons également nous protéger contre les catastrophes qui peuvent survenir."

En même temps, le patrimoine industriel du site, notamment l'aciérie et le laminoir, sera rénové et réutilisé.

L'aspect écologique ne sera pas négligé. Les matières premières et les ressources ne devront pas être gaspillées lors du réaménagement et leur utilisation devra être réduite. L'accent sera mis sur la géothermie, explique Henri Kox.

Le tout sera complété par des écoles, des lieux de travail et des commerces. Le quartier "NeiSchmelz" sera un lieu de vie, de travail, de culture et de loisirs. Les premiers logements devraient être mis sur le marché d'ici 2028. Le site devrait être intégralement terminé en 2035.