C'est une première au Luxembourg. Le tribunal administratif a entendu mercredi quatre fonctionnaires qui ont demandé une annulation temporaire du Covid-Check pour se rendre au travail.

Les quatre employés de l'État se sont plaints parce qu'ils ne voulaient pas ou ne pouvaient pas faire de Covid-Check sur leur lieu de travail. Et n'ont, par conséquent pas pu présenter de code QR indiquant qu'ils étaient soit vaccinés, testés ou guéris du Covid-19. Ils ne pouvaient donc pas aller travailler.

Actuellement, une entreprise peut décider si elle souhaite ou non mettre en place le Covid-Check pour ses salariés. Tout comme les administrations étatiques. En janvier, le Covid-Check devrait être généralisé au travail au Luxembourg. C'est un des tours de vis annoncé par le gouvernement.

Les quatre fonctionnaires ont demandé une annulation temporaire devant le tribunal administratif. Mais leur demande a été rejetée en référé, c'est-à-dire dans le cadre d'une procédure en vue d'obtenir une décision rapide du juge. L'affaire reste cependant pendante devant le tribunal.

Ce sont les premières plaintes liées au Covid-Check au travail. Les trois syndicats représentatifs au niveau national CGFP, OGBL et LCGB ont soutenu les employés dans leur plainte.

À lire également: Nouvelles mesures Covid: Le tour de vis sanitaire du Luxembourg