Tous les chiffres de l'épidémie de Covid-19 sont à la hausse au Luxembourg. C'est ce qui ressort du dernier rapport publié par le Laboratoire national de Santé et le LIST mercredi.

Le Luxembourg connaît un regain de l'épidémie de Covid-19 depuis plusieurs semaines avec un nouveau record de contaminations atteint ce mercredi (585 infections en 24 heures). Le Laboratoire national de Santé et le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) ont publié un rapport revenant sur les chiffres de l'épidémie lors de la semaine du 22 au 28 novembre.

Le constat est sans appel: tous les indicateurs sont à la hausse. Les nouvelles infections sont passées de 1.897 à 2.373 en une semaine (+25%), le nombre de décès a augmenté de manière significative (de 3 à 11 décès) et les admissions de patients Covid ont augmenté pour arriver à un total de 43 contre 39 la semaine précédente. Le taux d'incidence a également connu une hausse importante (de 299 à 374 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours) tout comme les infections actives qui sont passées de 3.334 à 4.268.

"Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a augmenté dans toutes les tranches d’âge. La plus grande augmentation est enregistrée chez les 75 ans ou plus (+58%) suivi des 60-74 ans (+43%)", peut-on lire dans la rétrospective publiée mercredi soir.

En soins intensifs, on constate également une hausse puisqu'on comptait 11 patients pris en charge contre 10 la semaine du 13 au 21 novembre. Un chiffre qui a encore augmenté puisqu'aux dernières nouvelles, le Luxembourg dénombrait 13 patients hospitalisés en soins intensifs.

Dans leur rapport, le LNS et le LIST rappellent que "les personnes non-vaccinées ont deux fois plus de risque d'être infectées que les personnes avec un schéma vaccinal complet". Les deux organismes soulignent également que c'est dans le cercle familial (37,3%) que le virus se propage le plus. L'éducation suit loin derrière avec 18,8% des cas dont 12,2% qui viennent de l'école fondamentale.

Enfin, il nous a été confirmé que trois classes ont été mises en quarantaines durant la semaine du 22 au 28 novembre. On en compte deux du côté du Centre Scolaire "Raoul Follereau" Koetschette et une à l'école fondamentale de Redange. Au total, 56 écoliers et un enseignant ont été testés positifs dans ces établissement.