Le nombre élevé d'infections, l'incertitude des clients et les nouvelles mesures annoncées pour lutter contre le coronavirus ont des répercussions sur l'activité des traiteurs. De nombreuses commandes sont annulées.

"Cela commence à nouveau à devenir compliqué", explique Guy Kirsch, propriétaire d'une boucherie et d'un service traiteur. Après 2020, qui avait été marquée par l'absence de grands événements en fin d'année, nous avions placé beaucoup d'espoir dans la période de Noël cette année. Décembre est en effet un mois en or pour les traiteurs, affirme Guy Kirsch. Mais l'incertitude des clients était déjà perceptible au cours des dernières semaines. Un certain nombre de fêtes d'entreprise et de réceptions de Noël ont été annulées et par conséquent, les commandes chez les traiteurs l'ont été également.

De nouvelles restrictions dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ont été annoncées lundi soir. Quatre nouvelles annulations ont été enregistrées dès mardi matin chez Guy Kirsch. Et ce n'est pas un cas isolé. Le président de la Fedil Catering parle de nombreuses commandes annulées, en raison de l'annulation des événements eux-mêmes à cause de la situation actuelle.

L'annonce des mesures lundi est cependant considérée positivement par la Fedil. "Aucun confinement n'a été annoncé et nous ne sommes pas une nouvelle fois obligés de fermer", explique Julien Demoulin, président de la Fedil Catering. La situation est différente chez le traiteur Guy Kirsch. Depuis la pandémie, il a dû réduire son équipe de 15%. Si la situation ne s'améliore pas doucement, il va encore devoir licencier.

Le reportage en luxembourgeois de nos collègues de RTL:

D'autres secteurs impactés

Les responsables de la salle de concert "L'Atelier" vont désormais contrôler strictement le CovidCheck et l'identité avant chaque événement, même si cela nécessite un important investissement logistique, précise le directeur, Michel Welter.

De nombreux grands concerts ont eu lieu et aucune infection n'a été signalée. De ce point de vue, l'organisateur ne peut pas se plaindre. Le problème vient plutôt des grands groupes internationaux qui annulent à nouveau leur tournée à cause des mesures strictes instaurées dans d'autres pays. Et donc pas concert à l'Atelier non plus.

Le reportage en luxembourgeois de nos collègues de RTL: