Dans son communiqué officiel le DP avait évoqué des "raisons personnelles" pour justifier la démission surprise du ministre des Finances. Pierre Gramegna s'est expliqué devant la caméra de RTL et ses électeurs, mardi soir.

La démission du ministre des Finances et du Budget a créé la surprise mardi au Luxembourg. Le communiqué officiel de son parti, le DP, avait mis en avant des "raisons personnelles", sans plus de précision pour un retrait qui pèse lourd dans le gouvernement Bettel, précisément au moment où deux autres ministres socialistes jetaient également l'éponge.

Sur le plateau du journal de RTL Télé mardi soir, Pierre Gramegna a expliqué qu'il avait pris cette décision parce qu'il ne voulait plus se présenter aux élections élections législatives d'octobre 2023.

"Je l'ai dit à mon parti et je veux le dire également aux électeurs. Lorsque j'ai rencontré des gens ces dernières semaines et derniers mois, tous m'ont tous demandé si je me représentais aux élections. Je pense qu'il ne faut pas tromper les électeurs, il faut servir un vin clair et rester réaliste. C'est pourquoi je voulais le dire clairement. Je veux aussi dire que je ne démissionne pas pour des raisons de santé, mais pour la raison que je viens d'évoquer", a expliqué Pierre Gramegna au micro de RTL.

-> Surprise au gouvernement: Pierre Gramegna démissionne de son poste de ministre

Pierre Gramegna a souligné que sa démission était une démarche bien réfléchie et qui n'a rien à voir avec la lassitude. Il assure faire son travail avec tout son cœur et toute son âme depuis huit ans.

Les discussions sur sa succession vont bon train. Il s'est personnellement penché sur la question, mais il veut partager ses réflexions en premier lieu avec le Premier ministre, Xavier Bettel.

Pierre Gramegna au journal télévisé de RTL, mardi soir (en luxembourgeois):