L'état de santé des forêts luxembourgeoises inquiète. Après avoir souffert des vagues de chaleur estivales, elles ont également dû subir les intempéries de ces derniers mois. Etat des lieux.

C'est un constat qui est presque passé inaperçu dans le dernier volume du Luxembourg en chiffres: l'état de santé des forêts luxembourgeoises est très inquiétant. En effet, si l'on se fie à la dernière étude publiée par le Statec, 53,9% des arbres qui se trouvent sur le territoire luxembourgeois seraient "nettement endommagés".

La faute aux périodes de sécheresse successives que le pays a connu ces trois derniers étés. L'Administration de la Nature et des forêts avait d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme à ce sujet en août dernier. Et le changement climatique ne devrait pas arranger les choses si l'on en croit les prévisions des experts.

Interrogée à ce sujet, Martine Neuberg, chef de service au Service des forêts, expliquait en août que "les forêts sont exposées à de nombreux extrêmes climatiques". Un problème lorsqu'il s'agit de replanter des arbres parce que le changement climatique "complique le processus de sélection de ceux-ci".

Et le constat est encore moins rassurant lorsqu'on s'attarde sur l'évolution de l'état des forêts depuis l'an 2000. Il y a vingt ans, 43,6% des arbres du pays étaient considérés "sans dommages". En 2020, ce chiffre est passé à 14%. Et pour ce qui est des arbres "nettement endommagés", on est passé de 23,4% en 2000 à 53,9% en 2020.

Après une dégradation "spectaculaire" en 2019, l'année 2020 n'a donc pas été beaucoup plus favorable pour les forêts luxembourgeoises. Dans son dernier rapport, l'Administration de la Nature et des Forêts ne cache d'ailleurs pas le fait que l'état des forêts reste "très préoccupant".