Selon une analyse récente, 475 passages pour piétons dans la Ville de Luxembourg ne seraient pas conformes au Code de la route. Un résultat que contestent les autorités communales.

Pour cette analyse, le "Zentrum fir Urban Gerechtegkeet" (Centre pour une justice urbaine) a examiné tous les passages pour piétons de la capitale du Luxembourg. Il s'agissait de vérifier si les passages protégés respectaient les règles du Code de la route.

Le code stipule que les places de stationnement situées à proximité de passages pour piétons doivent être distantes de ceux-ci d'au moins cinq mètres. Conclusion de l'analyse: 475 des 1.787 passages pour piétons que compte la Ville de Luxembourg ne seraient pas conformes à cette règle, et seraient par conséquent illégaux.

RTL

Les points rouges indiquent les passages pour piétons non conformes. Les jaunes montrent ceux dont le ZUG n'est pas certain de la conformité. / © Zentrum fir Urban Gerechtegkeet

Patrick Goldschmidt, l'échevin à la circulation de la Ville de Luxembourg, connaît cette analyse, mais il n'est pas d'accord avec le résultat. Une ligne directrice qui inclurait des interprétations de la part des communes et du ministère, serait toujours respectée.

L'échevin critique le fait que cette analyse ait été réalisée à l'aide d'une application de géolocalisation, alors que de telles conclusions ne pourraient être tirées qu'en allant voir la situation sur place. Apprécier la conformité d'un passage pour piétons à partir d'une image satellite serait difficile. Des passages protégés seraient ainsi jugés non conformes par le ZUG en dépit de la présence de feux tricolores.

La Ville de Luxembourg se félicite de l'intérêt pour la sécurité des piétons, mais cette analyse ne serait pas nécessairement correcte.

Après la publication des résultats par le ZUG, les responsables communaux ont envoyé du personnel sur place pour obtenir une analyse technique de la situation. Ils en sont arrivés à la conclusion que sur les 1.787 passages pour piétons, tout au plus 32 étaient problématiques. Les travaux nécessaires pour améliorer ces sites vont être entrepris.

Le reportage en luxembourgeois de nos confrères de RTL: