L'Administration des Ponts et Chaussées procède jusqu'à début novembre à des essais de salage à sec, afin de vérifier le fonctionnement des équipements ainsi que le déroulement des tournées et de familiariser les nouveaux conducteurs aux véhicules.

Certains peuvent avoir été surpris de voir déjà circuler des camions de salage tôt le matin, alors que les routes ne sont pas encore glissantes.

Si les véhicules de salage sont de sortie, c'est que l'Administration des Ponts et chaussées effectue cette semaine sur les autoroutes et sur le réseau secondaire un test à sec de salage préventif, afin de préparer le service hivernal. Les routes étant sèches, un minimum de sel (cinq grammes par mètre carré) est utilisé afin de préserver l'environnement. En cas de risque de verglas, le dosage en sel est adapté.

Pour ne pas gêner le trafic matinal, les équipes effectuent ces tests la nuit, entre 3 et 6h00.

L'objectif est de contrôler le bon fonctionnement des véhicules de salage et le déroulement des tournées, mais aussi de familiariser les nouveaux chauffeurs aux camions.