La nouvelle loi Covid a été adoptée mi-octobre par la Chambre des députés. Un texte qui va bouleverser les habitudes des résidents et des travailleurs du Luxembourg.

Malgré les manifestations et l'ultimatum des syndicats, les députés luxembourgeois ont voté pour la nouvelle loi Covid. De nouvelles restrictions entreront donc en vigueur le 1er novembre. Voici ce qui va changer au Luxembourg.

RESTAURANTS, CAFÉS ET DISCOTHÈQUES

RTL

© Archives RTL/ Maxime Gonzales

Les restaurants, cafés, discothèques et hôtels qui, jusqu'à maintenant, pouvaient faire le choix d'imposer le Covid-Check ne l'auront plus. À partir du 1er novembre, le régime sera imposé par la loi à l'intérieur de ces établissements. En extérieur (terrasses), il restera optionnel.

À cela s'ajoute l'abandon du système d'autotests. À partir du mois prochain, il faudra présenter une preuve de vaccination, de guérison ou un test certifié (PCR ou antigénique) pour avoir accès aux établissements du secteur Horeca.

ENTREPRISES ET ADMINISTRATIONS

C'est une mesure très critiquée mais qui risque de devenir une réalité pour beaucoup d'employés au Luxembourg: le Covid-Check pourra être mis en place dans les entreprises et administrations du pays, si elles le souhaitent.

Sur son site, la Chambre des députés précise qu'elles pourront l'imposer pour accéder aux établissements ou "à une partie" de ceux-ci. Une nouveauté qui soulève de nombreuses questions juridiques comme l'ont souligné l'opposition et les syndicats luxembourgeois.

COVID-CHECK À PARTIR DE 12 ANS

RTL

© Archives RTL/ Maurice Fick

À partir du 1er novembre, le régime Covid-Check ne s'appliquera plus aux enfants à partir de 6 ans, comme c'était le cas auparavant. Le système ne s'appliquera qu'aux enfants âgés d'au moins 12 ans et 2 mois. 

Une disposition liée à la campagne de vaccination puisque les adolescents peuvent se faire vacciner dès leur 12e anniversaire au Luxembourg.

DES NOUVEAUTÉS POUR LES RASSEMBLEMENTS

RTL

Une photo prise lors du Kino um Glacis durant l'été 2021 / © Archives RTL

Pour certains rassemblements, la limite de personnes autorisées à se rassembler sera revue à la hausse en novembre. Elle passera de 300 à 2.000 personnes.

"Il s’ensuit que les rassemblements entre 11 et 2 000 personnes peuvent avoir lieu sous le régime sans être tenus aux restrictions strictes prévues – port du masque, distanciation sociale, place assise – et que des rassemblements de plus de 2 000 personnes sont possibles dans le cadre d’un protocole sanitaire sans qu’il y ait de limite au niveau du nombre de participants" écrit la Chambre.

Ce sont là les changements majeurs qui interviendront le mois prochain au Luxembourg. Rappelons que ces dispositions resteront en vigueur jusqu'au 18 décembre.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la section commentaires.