Elle n'a toutefois pas eu non plus un effet positif sur la cohésion sociale. Voilà ce qui ressort du rapport "travail et cohésion sociale 2021" du Statec.

Que les aides financières de l'Etat aient agi, est un message positif, selon le directeur du Statec, Serge Allegrezza. Toutefois même si les inégalités de revenus n'ont pas changé, d'autres indicateurs montrent clairement qu'il y a des problèmes sociaux au Luxembourg.

Un quart des ménages ont déclaré avoir des difficultés financières. Un tiers des ménages considèrent que la charge financière de leur logement est importante. Selon les statistiques, 5,6% des ménages peuvent être considérés comme vraiment pauvres, parce qu'ils ont de faibles revenus, un faible pouvoir d'achat et peu de patrimoine. Ce sont surtout les familles monoparentales, qui représentent 3 à 4% des ménages, qui ont des difficultés financières. Le taux de chômage est en baisse, mais le nombre de chômeurs de longue durée augmente, surtout parmi les femmes et les personnes diplômées.

RTL