Un recours en annulation a été déposé auprès du tribunal administratif contre deux courriers envoyés par la ministre de l'Intérieur aux partis de l'opposition communale dans le cadre des contrats de gardiennage.

Dans le même temps, un recours a également été déposé contre les décisions de la Ville de Luxembourg, afin de résilier les contrats de gardiennage avec la société privée.

La ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding, va donc attendre un jugement du tribunal administratif avant de se prononcer sur la légalité des décisions de la Ville de Luxembourg et des contrats.

Ces précisions ont été apportées par la ministre en réponse à une question parlementaire du député des Piraten, Marc Goergen, en rapport avec les activités de gardiennage et de surveillance exercées par des entreprises privées au profit de communes.

Pour rappel, il y a un mois, un incident avec le chien d'un agent de sécurité dans le quartier de la Gare de Luxembourg avait suscité la polémique.