Les jours se suivent et se ressemblent dans les stations-service luxembourgeoises. Le cadran affichera dès mardi matin un tarif plus atteint depuis 2012.

Mais où s'arrêtera cette folle escalade?

Depuis plusieurs semaines, les automobilistes subissent une pression dont ils se seraient bien passés alors que le trafic retrouve un niveau d'avant crise du Covid. Chaque semaine, ils guettent les prix à la pompe des différents carburants avec anxiété et elle sera justifiée pour les automobilistes qui roulent au super 95 à partir de minuit ce mardi.

Le prix du carburant atteindra 1,46 euro, ce qui représente une hausse de 3,4 centimes. En un an, le tarif du 95 a subi une augmentation de plus de 32 %. À la différence du diesel, il n'a pas encore atteint un record absolu. En mars 2012, la pompe affichait 1,47 euro le litre.