La promotion du Luxembourg en tant que destination de vacances alternative, a été bien accueillie par les résidents luxembourgeois, selon le ministre du Tourisme, Lex Delles.

Les bons d'hébergement d'une valeur de 50 euros distribués par l'Etat aux résidents et aux frontaliers après le premier confinement, ont contribué à la reconnaissance du Grand-Duché comme destination de vacances.

A ce jour, quelques 140.000 bons ont été utilisés, ce qui correspond à un montant d'environ sept millions d'euros, qui ont été directement versés aux entreprises.

La majorité des bons ont été échangés dans l'Oesling, à Luxembourg-Ville et dans le Mullerthal. La campagne "Lëtzebuerg - dat ass Vakanz" a donc été un succès, résume le ministre du Tourisme, Lex Delles.