L'automne arrive et fait craindre une nouvelle hausse des infections au coronavirus. Les scientifiques conviennent que la vaccination est la seule voie vers un retour à la normale.

Et pourtant de nombreuses personnes ne reçoivent pas d'invitation à aller se faire vacciner par la voie habituelle. Elles passent au travers des mailles du système. Notre collègue de RTL, Anne Wolff, s'est informée sur les possibilités dont elles disposent pour se faire vacciner. 

"Tout le monde doit avoir la chance de se faire vacciner contre le Covid-19" : telle est la devise de la nouvelle campagne de vaccination de Médecins du Monde à Bonnevoie.

Une cinquantaine de personnes profitent de cette offre. Soit elles n'ont pas de carte de la CNS, car elles n'ont pas cotisé suffisamment longtemps, soit elles vivent dans la rue ou encore elles sont en séjour irrégulier au Luxembourg. Lynn (prénom modifié) a inscrit tout un groupe de personnes.

"J'ai entendu qu'on recevait un vaccin ici, même si on n'a pas de papiers. C'est pourquoi j'ai amené mes connaissances. Elles n'ont pas de papiers, et c'est pour cela que c'était difficile."

Jusqu'à présent, la plupart de ces gens n'avait aucune possibilité de se faire vacciner, même s'ils sont souvent plus vulnérables en raison de leur situation personnelle. Maintenant ils souhaitent se protéger et protéger les autres. Certains ont toutefois eu aussi des doutes, c'est le cas de Mirko (prénom modifié):

"Il y a eu de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux, que les gens avaient des effets secondaires graves de la vaccination. Mais on essaie quand même de voir les aspects positifs de la vaccination. Jusqu'à maintenant, il y a eu de très nombreuses personnes vaccinées, qui n'ont pas eu d'effets secondaires."

A Bonnevoie, c'est principalement le vaccin Johnson&Johnson qui est utilisé, car une dose suffit pour être immunisé. Sur place, tous les vaccinés reçoivent un certificat européen de vaccination. Géraldine Mischo-Schomer, vice-présidente de Médecins du Monde, explique comment cela fonctionne:

"Nous créons un matricule pour que le certificat soit valide. Celui-ci est ensuite introduit dans le système. Les personnes qui viennent chez nous obtiennent un certificat, comme toutes les autres personnes“.

L'initiative est bien accueillie. Plus de 150 personnes ont été vaccinées sans recours à la bureaucratie. Pour elles, l'action est une chance qu'elles aiment utiliser.

La prochaine opération de vaccination est prévue le mercredi 22 septembre.

A lire aussi sur ce sujet: Luxembourg: Les premiers sans-abri vaccinés de façon "précipitée"

Le reportage de nos collègues de RTL en luxembourgeois: