L'économiste belge achèvera son mandat actuel, qui arrivera à son terme fin 2022, mais n'en sollicitera pas le renouvellement.

L'information est publiée par le Conseil de gouvernance sur le site internet de l'Université.

Stéphane Pallage a annoncé mardi matin au Conseil de gouvernance de l'Université du Luxembourg qu'il souhaitait rentrer au Canada au terme de son mandat de cinq ans à la tête de l'établissement.

Le recteur, qui enseignait auparavant à l'Université de Montréal, a justifié sa décision par des raisons familiales, ce que comprend tout à fait le Conseil de gouvernance.

Un nouveau recteur devra donc être recruté pour entrer en fonction le 1er janvier 2023. Un appel à candidatures sera bientôt lancé.

Début 2018, Stéphane Pallage avait succédé à Rainer Klump, qui avait démissionné suite à des divergences administratives et budgétaires.