L'Etat luxembourgeois et Luxair sont tombés d'accord mardi pour "un prêt temporaire de main-d'oeuvre" afin d'éviter des licenciements.

L'annonce a été faite mardi après-midi: l'Etat luxembourgeois et Luxair sont tombés d'accord pour "un prêt temporaire de main-d'oeuvre" qui verra 69 salariés passer sous la coupole du gouvernement.

La compagnie aérienne luxembourgeoise aurait signalé qu'elle "ne pourrait pas garantir un emploi à un certain nombre de ses salariés".

Nous avons appris mardi que cela concernait 69 salariés qui seront désormais "affectés aux services de l'Etat luxembourgeois".

Une affectation qui ne pourra pas dépasser 5 ans mais qui peut être renouvelée d'après le communiqué du ministère du Travail.

Les coûts de ce prêt temporaire de main-d'oeuvre seront pris en charge par le Fonds pour l'emploi.

Ce n'est pas le premier accord de la sorte conclu entre les deux parties. L'Etat luxembourgeois signale que 138 salariés Luxair sont actuellement affectés à différents ministères, à l'ADEM ou encore aux Archives nationales.