Le Premier ministre a fait une nouvelle sortie médiatique pour dénoncer une "minorité" qui "force la majorité" à vivre avec des restrictions au lieu de "participer à l'effort collectif".

Xavier Bettel a profité de son temps de parole lors du vote de la nouvelle loi Covid pour faire savoir à qui voulait l'entendre ce qu'il pensait des personnes qui avaient décidé de ne pas se faire vacciner au Luxembourg.

Visiblement agacé, le Premier ministre a déclaré: "Ce n'est pas normal que l'on doive continuer à imposer des restrictions à 85 % (des résidents vaccinés) parce que 15% ne veulent pas se faire vacciner."Le politicien a ensuite affirmé que ceux-ci privaient la majorité vaccinée "d'un retour à la vie normale".

"Il a été dit ici (à la Chambre des députés) qu'il fallait protéger cette minorité" a-t-il continué. Mais pour le Premier ministre, il s'agit "aussi de protéger la majorité".

"Je ne peux pas priver la majorité de ses droits parce qu'une minorité ne veut tout simplement pas concevoir que c'est dans l'intérêt du vivre-ensemble que l'on fasse un effort collectif contre le virus" a-t-il lâché en haussant le ton.

Des déclarations qui ne laissent aucun doute quant au point de vue du chef de gouvernement qui n'en est pas à sa première sortie médiatique à ce sujet.