L'agence de notation Standard & Poor’s rejoint ainsi les agences DBRS et Fitch, qui ont également attribué la meilleure note au Grand-Duché.

Avec un taux de croissance d'environ 5,5% en 2021, l'agence s'attend à un rebond de l'économie luxembourgeoise en cette deuxième année de pandémie. Pour les trois ans qui viennent, Standard & Poor’s prévoit une croissance moyenne de 3,2%.

Dans son rapport, l'agence explique que le gouvernement a réagi avec cohérence et rapidité aux défis de la pandémie et à ses conséquences socio-économiques, en offrant beaucoup aux citoyens malgré la crise sanitaire. Cela aurait été rendu possible grâce à la marge de manoeuvre budgétaire, qui a été dégagée ces dernières années.

Selon le ministre des Finances, Pierre Gramegna, ce rapport "confirme à nouveau le bien-fondé de la politique budgétaire du gouvernement ainsi que l’efficacité des mesures prises pour faire face à cette pandémie."