Une troisième dose de vaccin contre le Covid pourra être administrée aux personnes de plus de 75 ans vivant à leur domicile, aux personnes âgées hébergées en structures et aux personnes dialysées.

La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a confirmé mardi à la Chambre la possibilité de l'administration d'une troisième dose après un premier schéma vaccinal complet pour les personnes âgées et dialysées.

Les premières invitations seront envoyées à la fin de cette semaine. "Les personnes résidant dans des structures d’hébergement pour personnes âgées, seront vaccinées par le biais des équipes mobiles de vaccination de la Direction de la santé", précise le ministère dans un communiqué. Les autres personnes concernées pourront prendre un rendez-vous pour l'administration de leur troisième dose au Centre de vaccination du Hall Victor Hugo ou chez leur médecin.

Pour les patients ayant reçu une vaccination à deux doses, un délai de six mois est à respecter avant l'injection d'une dose additionnelle. Ce délai est ramené à deux mois pour ceux ayant reçu le vaccin unidose de Johnson&Johnson.

Pour rappel, les personnes immunodéprimées peuvent déjà bénéficier d'une troisième dose.