Selon des informations RTL, le ministre de l'Education, Claude Meisch, a déclaré lors de réunions avec les représentants des syndicats qu'il n'y aurait ni généralisation du CovidCheck, ni obligation générale du port du masque dans les écoles en septembre.

Claude Meisch ne souhaite pas la généralisation de l'obligation de dépistage, telle qu'elle existe en Sarre, par exemple. Cette mesure risquerait de désavantager les enfants socialement défavorisés.

Comme l'année dernière et en dépit des revendications des syndicats, les salles de classe ne devraient pas être équipées d'appareils de filtration de l'air. L'aération des locaux suffirait.

Le système CovidCheck pourrait tout au plus entrer en vigueur dans les scénarios 1 à 4, c'est-à-dire quand il y a un ou plusieurs cas dans une classe. Mais sur ce point, aucune décision n'a encore été prise.

Les syndicats ont été informés par le ministère.

Les mesures définitives qui s'appliqueront à la rentrée de septembre pourraient être adoptées mercredi lors du conseil de gouvernement et présentées à la presse dans la foulée.

Une conférence de presse du Premier ministre, Xavier Bettel, et de la ministre de la Santé, Paulette Lenert, sur les mesures sanitaires qui entreront en vigueur le 15 septembre, est prévue mercredi.