La présence du variant Delta ne cesse d'augmenter au Luxembourg depuis 5 semaines, révèle la dernière étude du laboratoire de santé.

Le variant Delta est plus que jamais le variant dominant au Luxembourg. C'est ce que révèle la dernière étude du laboratoire de santé (LNS), réalisée sur la période du 12 au 18 juillet dernier. Le variant Delta (indien) a été détecté dans 49,2% des cas (209), sur 425 spécimens analysés. Sa présence ne cesse d'augmenter au Luxembourg depuis 5 semaines.

Suit de très près le variant Gamma (brésilien), détecté dans 47,8% des cas (203). Le variant Beta (sud-africain) ne circule plus du tout au Luxembourg (aucun cas décelé) et le variant Alpha (anglais) est très minoritaire (2,6%, soit 11 cas).

Le variant Delta a donc pris le dessus sur le variant Gamma, encore largement dominant la semaine précédente au Luxembourg. Le LNS avait détecté la souche brésilienne dans 61% des échantillons analysés (299), alors que la souche indienne avait été identifiée dans 33,7% des cas (165).

RTL

© LNS

Au total, le LNS a analysé 454 spécimens en semaine 28/2021 (sur 727 cas totaux au Grand-Duché, 62,4%) ce qui dépasse la couverture minimale (10%) et la taille d'échantillon recommandée par l'ECDC (qui est de 45,3% dans notre situation épidémiologique actuelle). 19 spécimens, correspondant à des cas de frontaliers, ont donc été éliminés dans l'étude finale.