Trois pourcents des contaminés avaient reçu une première dose et moins de trois pourcents étaient complètement vaccinés lors de l'infection.

"La vaccination est la meilleure protection contre le coronavirus", martèle la ministre de la Santé dans sa réponse à une question parlementaire. Paulette Lenert explique que la grande majorité des 26.200 personnes ayant contracté le coronavirus ces six derniers mois n'avaient pas été vaccinées.

Elle précise que 94 pourcents de ces nouvelles infections concernaient des personnes qui n'avaient pas été vaccinées et qu'un peu plus de trois pourcents d'entre elles avaient reçu une première dose du vaccin alors que moins de trois pourcents bénéficiaient d'une couverture vaccinale complète.

Une protection "officielle" contre le coronavirus peut également être obtenue après une guérison du Covid-19, par exemple entre la première et la deuxième dose de vaccin, cette dernière n'étant plus nécessaire. Le certificat peut être obtenu auprès de la hotline du ministère de la Santé ou lors du rendez-vous pour la deuxième dose.

Un test sérologique n'étant pas prévu après la première injection, la ministre n'est pas d'avis que l'on devrait "économiser" la deuxième dose sur base de la présence d'anticorps chez un patient qui aurait contracté le virus sans le savoir. Le Luxembourg dispose également d'un nombre assez élevé de vaccins, il n'est donc pas prévu de réduire les deuxièmes injections au Luxembourg.