Alors que les Ponts et Chaussées sont encore en train d'établir le bilan de l'étendue des dégâts, l'on sait déjà que certaines routes resteront fermées pour longtemps. La plus impactée est le CR118. Une situation qui exaspère déjà certains villageois de la commune d'Angelsberg.

Les dégâts causés par les inondations sur le CR118 reliant Merch à Larochette sont impressionnants. La route est fermée à la circulation depuis une semaine et d'après l'ACL, le CR118 ne devrait pas rouvrir avant octobre.

RTL

© Domingos Oliveira

"ON A TRÈS VITE CONSTATÉ QUE LA ROUTE ÉTAIT DÉTRUITE"

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, une coulée de boue et des rochers ont envahi la chaussée. Au même instant, 200 mètres plus loin, une portion du revêtement menaçait de s'effondrer à cause du ravinement. Mise à mal, la structure ne peut plus supporter le passage de véhicules. La fermeture se justifie aussi par une autre menace qui pèse sur la voie: un rocher de plusieurs dizaines de tonnes risque de s’effondrer dessus.

RTL

© Domingos Oliveira

RTL

© Domingos Oliveira

"On a très vite constaté que la route était détruite, nous a confié Fränk Daems, bourgmestre d’Angelsberg. Ce sont les pompiers du CIS Fischbach qui ont mis en place la fermeture du CR 118, car ils sont les premiers à être intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi". Un blocage temporaire pour faire face à l'urgence, maintenu depuis par la Direction des Ponts et Chaussées face aux risques.

Cette situation engendre des complications, car c'est un axe important pour les communes aux alentours comme nous l'explique Fränk Daems, "C’est un accès très emprunté par les habitants du secteur, et pas seulement ceux d’Angelsberg. C’est l’axe principal pour aller à Mersch, les gens l’utilisent pour aller faire les courses ou prendre le train.

"CERTAINS ADMINISTRÉS SE SONT MANIFESTÉS AUPRÈS DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DE LA POLICE"

Ce n'est pas le seul désagrément pour les habitants du village car la situation entraîne des dommages collatéraux. En effet, malgré une déviation mise en place lundi par les Ponts et Chaussées, certains automobilistes cherchent des itinéraires alternatifs guidés par leurs GPS.

"Le problème de la déviation officielle est qu’elle rallonge énormément le trajet", juge Fränk Daems. C’est ainsi que les riverains de la rue Beringerberg voient passer de nombreux véhicules, parfois à vive allure, depuis la fermeture. "Certains administrés, ajoute le bourgmestre d’Angelsberg, se sont manifestés auprès des Ponts et Chaussées et de la police."

Le trajet qui passe par chez eux, via la CR120, plus court que celui proposé, absorbe la plupart du trafic habituellement sur la CR118. Route qui voit passer 3.289 véhicules en moyenne les jours de semaine (chiffre issu d'un comptage de l'Administration des Ponts et Chaussées du 01 janvier au 31 mai 2021) et 3.733 hors Covid (chiffre moyen en 2019).

"LÀ, C'EST LE CHOC"

Une déferlante de voitures et de camions qui effraye certains riverains. "Là, c'est le choc" témoigne Roger Kruse, habitant de la rue Beringerberg, "Les voisins ont peur pour leurs animaux, leurs chats, pourtant habitués à sortir dans les jardins et les champs environnant". Le fonctionnaire à la retraite a même perdu sa petite chatte de 13 ans, écrasée après la fermeture du CR118. Il ajoute: "Des gens ne laissent plus sortir leurs enfants. Personne n'est habitué à cette circulation".

Fonctionnaire à la retraite, Roger a sollicité les services de l'État à plusieurs reprises depuis la fermeture du CR118. Il a notamment appelé les Ponts et Chaussée et il trouve que le problème est pris avec "légèreté". Un arbre couché sur une route pendant plusieurs jours vers Moesdrof, des panneaux laissés au bord des chaussées sans raison, une déviation mise en place tardivement et inadaptée sont quelques-uns des reproches qu'il fait à l'administration. Malgré la pénible situation, monsieur Kruse précise cependant qu'il comprend aussi que les agents doivent faire face à les multiples tâches et dit son respecte pour leur travail.

RTL

La rue de l'église à Angelsberg / © Mobile reporter

RTL

La rue de Berinegrberg à Angelsberg / © Mobile reporter

"Si la situation ne durait qu'une semaine ou deux, nous ferions pour survivre avec, mais ça vas durer des mois", plaide Roger Kruse. "Il faut trouver la solution appropriée pour les prochains mois". Si rien n'est fait pour préserver la tranquillité des habitants de la rue, Roger prévient qu'avec le voisinage il se mobiliserait: "nous ferons une pétition, irons à la préfecture ou dresserons un piquet de blocage de la rue. Mais ce serait dommage dans arriver là" conclut-il. Il espère une solution pratique et convenant à tous rapidement. Un combat que l'on peut imaginer important pour les riverains quand on voit l'étroitesse des rues empruntées face au trafic.

Les autres routes fermées ou partiellement fermées à la circulation jusqu'à nouvel ordre d'après l'ACL sont:

- Partiellement bloqués: CR101 Lintgen - Stupecht, 1 voie est fermée, la circulation est réglementée avec des feux rouges / CR102 Keespelt - Schendels, 1 voie est fermée, la circulation est réglementée avec des feux rouges.

- Complètement fermés : CR118 Miersch-Angelsbierg / CR120 Rollingen - Schous / CR364 Vugelsmillen - Bäerdref  / N10 Vianden - Biwels