Le premier radar feu rouge du Luxembourg va entrer en service à la fin de cette semaine. Gare aux sanctions!

Installé place de l'Etoile depuis le mois d'octobre 2020, le premier radar feu rouge est toujours en phase de test mais ce ne sera plus le cas pour longtemps.

En effet, le ministère de la Mobilité a annoncé lundi qu'il sera mis en service le 23 juillet, soit ce vendredi. Concrètement, cela veut dire que si vous vous faites flasher à partir de cette date, il faudra s'attendre à des sanctions.

Pour ce qui est du fonctionnement de ce dispositif, le ministère de la Mobilité explique qu'il "flashe par derrière" et qu'il "permet de contrôler simultanément les excès de vitesse et le fait de brûler un feu rouge".

Le radar feu rouge constate les infractions "au niveau du signal lumineux rouge à partir d’un franchissement de la ligne d’arrêt, de plus de deux mètres par la partie frontale d’un véhicule" précise le communiqué du ministère.

"Au cas où un véhicule dépasse légèrement la bande d’arrêt pour laisser passer les services de secours, seule une photo est prise et aucune infraction n’est générée", ajoute le ministère de la Mobilité.

En ce qui concerne les infractions liées à une vitesse excessive, le véhicule sera flashé, indépendamment de la couleur des feux.

L'installation d'autres radars de ce type est prévue au croisement ente la route d'Esch et le boulevard Dr Charles Marx et au croisement (direction A4) et le boulevard Pierre Dupong à hauteur du Lycée Aline Mayrisch à Luxembourg-Hollerich.