Le nombre de demandeurs d'emploi est en net recul au Luxembourg depuis un an, même s'il y a un indéniable effet Covid, nuance l'Adem.

Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’ADEM (Agence pour le développement de l'emploi) s’établit à 17.340 au 31 mai 2021. Par rapport au mois d’avril 2021, cela constitue une baisse de 909 personnes, et par rapport au mois de mai 2020, cela constitue une baisse de 2.869 personnes ou de 14.2%.

Rappelons qu'en mai 2020 le marché du travail était fortement impacté par la crise sanitaire, avec une hausse annuelle de 33.6% des demandeurs d’emploi. La baisse actuelle peut donc être considérée comme étant un contrecoup. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le STATEC, s’élève désormais à 5.9% et poursuit donc sa baisse par rapport aux mois précédents.

RTL

REPRISE DANS LE SECTEUR HORECA

Dans le détail, voici quelques chiffres éclairants sur la situation au Luxembourg:

  • En mai 2021, 1.881 résidents se sont inscrits à l’ADEM, soit une hausse de 206 personnes ou de 12.3% par rapport à mai 2020. En mai 2020 le nombre d’inscriptions était relativement faible, suite au recours massif au chômage partiel.
  • Le nombre de demandeurs d’emploi résidents qui bénéficient de l’indemnité de chômage complet a régressé de 1058 ou de 10.4% sur un an, pour s’établir à 9 073.
  • Le nombre des bénéficiaires d’une mesure pour l'emploi s’établit à 4.562, et se trouve largement au-dessus du niveau observé en mai 2020 (+733 personnes, soit 19.1%). En mai 2020, suite au confinement et suite aux nouvelles règles sanitaires, certaines mesures pour l’emploi étaient à l’arrêt et quasiment plus personne n’a commencé une nouvelle mesure.
  • Au cours du mois de mai 2021, les employeurs ont déclaré 3.961 postes vacants à l’ADEM, ce qui correspond à une hausse de 73.9% par rapport à mai 2020. Au 31 mai 2021, l’ADEM a recensé 8.865 postes disponibles dans ses fichiers. Sur un an le nombre de postes disponibles a progressé de 56.4%. Les indicateurs sur les offres d’emploi atteignent de nouveau, voire dépassent les niveaux d’avant la crise sanitaire.
  • Une reprise se dessine au niveau des métiers de l’HORECA : 365 postes ont été déclarés dans le courant du mois de mai, autant qu’en mai 2019 et le nombre de postes disponibles dans ce secteur s’élève à 537 au 31 mai 2021.