La Commission nationale pour la protection des données a publié un rappel à l’ordre à l'encontre du Parquet général, en rapport avec l'affaire de la banque de données "JU-CHA".

La CNPD interdit au Parquet général d'utiliser la base de données dite "JU-CHA" dans le cadre du recrutement d'un employé.

Il y a deux ans, l'affaire du fichier central de la police et de la banque de données JU-CHA avait éclaté quand il avait été rendu public que lors d'un entretien d'embauche pour un poste au Parquet, des membres de ce dernier avaient confronté le candidat avec des données issues du fichier JU-CHA.

Dès l'annonce du rappel à l'ordre adressé par la CNPD, le CSV a demandé une convocation en urgence de la Commission parlementaire de la Justice, afin d'entendre la ministre Sam Tanson et la présidente de la Commission nationale pour la protection des données.