Plus de deux ans après le drame, qui aurait eu pour origine un conflit familial, le procès de l'automobiliste en cause débute lundi.

Le 2 janvier 2019, un automobiliste alors âgé de 47 ans, avait foncé délibérément sur un groupe de cinq personnes, trois adultes et deux enfants dans leur poussette, qui circulait sur le trottoir à proximité de l'hôpital de Wiltz. Il y avait là son ex-compagne et leur fils, ainsi que des proches. L'enfant, âgé de seulement deux ans, était décédé des suites de ses blessures. Les autres piétons, dont une fillette de dix mois, avaient tous été blessés, dont certains grièvement.

L'homme avait été placé en détention préventive et inculpé d'homicide volontaire et d'assassinat (meurtre avec préméditation). Au moment des faits, l'auteur n'était pas sous influence de l'alcool.

Son procès débute lundi, plus de deux ans après le drame.